Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 06:00

Evil-dead-III.jpgJe n’ai pas aimé Evil dead 1er du nom : trop bizarre à mon goût et surtout sans queue ni tête. Peut être étais je trop jeune à l’époque mais l’ensemble m’a tellement ennuyé que je n’ai jamais retenté l’expérience.


Evil Dead 2 ne m’a pas laissé de souvenirs impérissables non plus. Faute à quoi ? Je ne sais pas.


Mais cet Evil Dead 3, parodie de film de genre et de son propre mythe, quel panard ! Des effets spéciaux dignes d’un Kinder Surprise, un Arthur et un Merlin de pacotille, des méchants issus directement des stocks d’archives du Choc des Titans et un héros qui croyait avoir tout vu tout en comprenant que l’enfer est partout !


Ash est un de mes personnages préférés pour ce qui est du cinéma d’épouvante-parodie (paradoxal alors qu’il m’a laissé froid sur les deux opus précédents) et le Evil-Ash reste une réussite en matière de dédoublement de personnage bon-mauvais et de maquillage. Le principe du voyage temporel dont je suis fan est ici bien employé d’autant plus que le fait d’utiliser le futur pour améliorer le passé se fait sans vergogne et en se foutant complètement des paradoxes chers à Zemeckis.

 

Bousiller de la sorcière et du démon à coup de tronçonneuse qui tombe pile poile sur le moignon à peine soigné du héros, c’est du grand délire ! Les squelettes qui lors de la bataille finale ne peuvent s’empêcher de fritter du tétiau en admirant les couleurs des leurs qui se font exploser (oh, la belle bleue), la version démoniaque de la fille qu’il faut aimer et déflorer, la sorcière du magasin qui se venge à la fin, tout ça ajouté à la façon psychotique de tourner de Raimi (qui s’est calmé depuis, malgré des rechutes comme dans Darkman ou plus récemment Spiderman II au moment de l’opération d’Octoppus en séquence suggestive) et à la conception d’une main de Robocop préhistorique donnent un popcorn movie décapant et plein de charme dont les productions actuelles ne peuvent que s’inspirer sans jamais l’égaler.
De bonnes idées donc (le combat entre Ash et les mini Ash, le démon poussant sur l’épaule….) et une double fin aussi intéressante pour l’une que pour l’autre (je préfèrerais même l’ironie douce de la fin coupée) pour un film que je considère culte.

 

 

 

 

Evil Dead III - L'armée des ténèbres (Evil Dead III - Army of Darkness)

 

1992- Universal

Réalisateur : Sam Raimi

Acteurs : Bruce Campbell, Marcus Gilbert...

Genre : Horreur / Fantastique

Partager cet article

Repost 0
Published by Ivenpast - dans Ciné Express
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Ivenpast
  • Le blog de Ivenpast
  • : Je propose différentes critiques et avis sur des produits de l'univers culturel (livres, bd, comics, mangas, cinéma et autre dvd/Bluray).
  • Contact

Recherche