Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 00:46

http://images.allocine.fr/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/66/77/56/18991623.jpgLe cinéma français est particulièrement doué pour un genre , celui de la comédie, ce qui reste paradoxal quand on sait à quel point l'académie des César a en horreur tout ce qui fait rire. Beaucoup d'acteurs se sont fait connaître par ce biais et pourtant, l'exercice est particulièrement casse gueule. On peut bénéficier d'un excellent scénario et réussir à le gâcher complètement (L'emmerdeur, version Timsit), avoir de bons acteurs mais un scénario insipide (L'Américain, de Timsit) ou à la fois une bonne histoire et de splendides acteurs (Le dîner de cons de Weber, comme quoi!).

 

Vilaine bénéficie d'une histoire rabâchée mais sympathique bien que la fin soit attendue. La gentille de service va péter un câble et prendre sa revanche, ce qui va donner lieu à des revanches plus ou moins inspirées mais qui feront un éprouver un plaisir monstrueusement jouissif à tous les gentils de la vie qui se cachent derrière la plupart de ceux qui me lisent ici. 

 

Car Vilaine, en plus d'une comédie très fréquentable se paye le luxe d'avoir plusieurs niveaux de lecture. On appréciera la féroce satyre sociale et la dénonciation des abus du monde du travail à travers la composition de Pierre François Martin Laval (très bon acteur comique , qui excellera dans Essaye Moi son premier film, drôle et touchant à la fois) en patron dépassé et totalement tyrannique. Les piques à l'Inspection du travail et la dénonciation des inégalités de toutes sortes sont aussi délectables.

 

Il en va de même pour le seul racisme qui n'est pas défendu voir moqué dans notre pays, celui du physique. En France, tout est interdit, sauf d'accabler les gens qui ont la malchance d'être plus gros ou moins beaux que la moyenne. Le trio de pétasses pseudo amies de l'héroïne dans le film représente à elles seules l'ensemble des faux semblants et des déviances de notre société de perfection. Pistonnage, fille à maman, beauté allant de pair avec méchanceté et peut être même une jalousie sous jacente que les bien pensants ne s'admettront jamais de ressentir. Le retournement de situation mis en place par Marylou Berry et d'autant plus amusant qu'elle parvient à leur gâcher leur vie , tant au point de vue social qu'amoureux et de manière tout à fait légitime. Juste retour de flamme pour celles qui se croyaient supérieures à la populace commune.

 

http://images.allocine.fr/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/66/77/56/18999238.jpg

 

Malgré tout cela, le problème de Vilaine , c'est qu'il ne parvient pas à marquer suffisamment les esprits pour le public visé, à l'instar d'un Hellphone beaucoup plus réaliste et cynique sur les adolescents d'aujourd'hui que Vilaine sur les jeunes adultes qu'ils deviennent.

 

Ce qui le sauve de l'oubli , c'est la qualité de ses interprètes Marylou Berry en tête. Cette dernière était LE choix parfait. Elle est tour à tour gentille, innocente, triste, rebelle, peste et j'en passe. Elle nous offre un véritable festival , un peu à l'image de sa mère dans Ma vie est un Enfer... mais en 100 fouis plus déjanté. 

 

Rien que pour elle ou grâce à elle, Vilaine est une aventure qui vaut le coup d'être vu malgré une fin qui retombe un peu à plat (et ce, au prix d'une très bonne idée , risquée, mais bonne auprès de la police des frontières).

 

 

 

 

Vilaine

 

Un film de Jean-Patrick Benes et Allan Mauduit

Avec Marylou Berry, Pierre François Martin Laval .....

Comédie

dispo en dvd et BR

Partager cet article

Repost 0
Published by Ivenpast - dans Ciné Express
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Ivenpast
  • Le blog de Ivenpast
  • : Je propose différentes critiques et avis sur des produits de l'univers culturel (livres, bd, comics, mangas, cinéma et autre dvd/Bluray).
  • Contact

Recherche